Les petits investisseurs se ruent sur le marché immobilier Suisse

17 mars 2021
Les petits investisseurs se ruent sur le marché immobilier Suisse>

L’investissement dans l’immobilier en Suisse ! Une valeur refuge ?

Une récente étude du Crédit suisse confirme ce que nous avions prévu depuis plusieurs années en nous spécialisant dans la vente de biens immobiliers pour de petits investisseurs. Les actifs qui étaient jugés sûrs comme les obligations par exemple, n’offrent plus de rendement suffisant ; en outre les comptes épargnes ne rapportent plus rien et les intérêts négatifs sur les comptes bancaires privés se profilent ; face au manque d’alternatives de placements sûrs, les particuliers privilégient de plus en plus l’immobilier et en particulier l’immobilier de rendement ; “acheter un appartement pour le mettre ensuite en location”. La tendance cause des tensions sur le marché immobilier sans toutefois présenter de risque systémique, assure la grande banque.

Dopé par cette nouvelle tendance, le marché immobilier helvétique devrait continuer sur sa bonne lancée ; Depuis la crise financière, la part des crédits hypothécaires pour l’acquisition d’objets destinés à la location a progressé à 17%, selon Crédit Suisse. Et un appartement en propriété sur six est ainsi acheté par un investisseur privé.

La situation  ! La situation ! La situation !

Ces nouveaux acteurs privilégient des appartements bien situés, en centre-ville ou proche de toutes les commodités et où la demande est forte, afin d’obtenir des rendements intéressants garantis grâce aux taux d’intérêt toujours bas ; Cette concentration accentue la pression sur les loyers

Cette nouvelle tendance représente-t-elle un risque pour l’immobilier suisse ?

La multiplication de ces nouveaux investisseurs dans le secteur de l’immobilier ne présente pas de risque majeur, à en croire Crédit Suisse. Les propriétaires particuliers sont soumis à des directives de financement très strictes et près de 90% d’entre eux ne possèdent qu’un seul bien mis en location.Les auteurs de l’étude relèvent que l’offre immobilière résidentielle reste abondante en Suisse. Ni l’immigration, ni la conjoncture ne devraient permettre d’équilibrer la situation cette année. Le nombre de logements vacants devrait donc ainsi progresser.

Besoin de nous ?

Nous sommes spécialisés depuis des années dans la vente d’appartements et de villas à des investisseurs ;  si votre bien est au prix du marché nous vous offrons l’opportunité de le vendre rapidement à notre réseau d’investisseurs qui nous font confiance depuis plus de 10 ans, en vous en garantissant le prix attendu « net-vendeur »

N’hésitez pas et contactez-nous, vous ne le regretterez pas !